Le transport en bateau

Publié le 12 juillet 2014 à 10h30 par admin

Vous connaissez sans doute tous les fameux taxis de New York, oui les yellow cabs, reconnaissables entre mille grâce à leur couleur jaune canari mais saviez qu’il existe également un autre taxi, jaune canari lui aussi, et qui se déplace lui aussi à New York…  Vous ne voyez pas ?  Et si on vous dit que ce taxi n’a pas de roues et qu’il flotte sur l’eau, ça y est ?  Oui c’est ça, nous parlons bien des water taxis.
Les water taxis existent un peu partout dans le monde, dans les villes traversées ou coupées par des canaux, des fleuves ou par des bras de mer.  Ils sont bien souvent une attraction touristique qui vous permettra de découvrir la ville que vous visitez autrement…  Mais à New York comme ailleurs, ils sont aussi des taxis ( En savoir plus ) ordinaires et habituels, que l’on emprunte pour aller travailler ou pour se rendre à un rendez-vous d’affaires.
Si le water taxi est un moyen de transport plutôt individuel, son correspondant dans le domaine des transport publics pourrait être le ferry.  Chaque jour, partout dans le monde, certains doivent emprunter un ferry pour se rendre sur le lieu de travail.  Ils peuvent emprunter ce type de transport en commun en tant que passager et piéton individuel mais peuvent aussi faire le passage accompagné de leur propre véhicule.
De tout temps, et depuis que le bateau existe, l’homme a employé ce moyen de transport pour se déplacer lui-même et pour déplacer les marchandises qu’il souhaitait amener ailleurs.
On a tous appris à l’école que des bateaux transportaient déjà des marchandises sur le Nil au temps des pharaons égyptiens.  Ces bateaux se déplaçaient à la force des rameurs ou grâce au vent et aux voiles.
On connaît également tous diverses histoires sur les bateaux qui transportaient or et marchandises, d’un bout à l’autre de la planète et ce depuis la nuit des temps…
Notre époque moderne ne déroge pas à la règle.  Et même si nous avons à notre disposition nombre d’autres moyens de transport tels que les voitures, les camions, les avions et le train, le bateau reste un moyen de transport que nous utilisons au quotidien, pour le transport des marchandises, d’un continent à autre et d’un bout de la planète à l’autre.
Si ce moyen de transport est encore utilisé de nos jours, c’est sans doute parce qu’il est un des moyens les moins chers que nous connaissons.  Et il est aussi l’un des plus lents malheureusement…
Nous disposons de toutes sortes de bateaux pour le transport des marchandises et des gens.
Les péniches, transportent les marchandises sur les fleuves navigables.  Elles permettent de déplacer à l’intérieur des terres, des tonnes de marchandises à peu de frais.  Elles rencontrent parfois sur leur route, des obstacles naturels que l’on contourne dorénavant grâce aux écluses.  Il arrive qu’elles transportent aussi des passagers, mais leur rôle essentiel est le transport des marchandises.
Dans certaines villes, on trouve des petits bateaux à moteur qui servent au transport rapide des passagers ou à celui des malades.  On peut trouver également à certains endroits, des bateaux pompiers par exemple.
Pour transporter les gens et les véhicules d’un coin à un autre d’une ville coupée par l’eau, on peut alors emprunter le ferry.  Le ferry peut également servir à relier une île au continent, comme c’est le cas pour l’Angleterre et l’Europe par exemple.  Le Ferry est aussi parfois utilisé pour gagner du temps, comme dans les fjords norvégiens, où la traversée du fjord peut se faire en une demi-heure à peine alors que par la route il faudrait plusieurs heures pour se rendre au même endroit.
Dans les flottes de bateaux, on peut trouver des hors-bords qui servent au transport rapide de passagers et de marchandises sur les villes côtières.
Et finalement on trouve également les tout gros bateaux, comme les navires marchands, les bateaux de croisière et les bateaux militaires.
Les navires marchands transportent, dans des containers, divers types de marchandises, d’un continent à un autre.  Ils sont manœuvrés par un équipage réduit et sont parfois en mer pour plus d’un mois.  Lorsqu’ils arrivent dans un port, les marchandises sont alors transportées par les dockers et dispatchées pour être amenées à leur client final, soit par le train, soit par camion.
Les paquebots de croisière sont parfois empruntés pour faire un aller simple, si on veut se rendre sur un autre continent mais que l’on a peur de l’avion par exemple.  Cependant, dans la plupart des cas, ils servent plutôt durant nos loisirs et nous permettent de voyager et de faire des escales dans différents pays.  Ces bateaux sont de véritables villes flottantes.
Les bateaux militaires quant à eux, servent au transport du matériel et des véhicules destinés aux troupe en manœuvre un peu partout sur la planète.  Ces bateaux peuvent également transporter les soldats si le besoin s’en fait ressentir, bien que de nos jours, les déplacements de troupes se font plutôt par avion.
Il est loin le temps où les bateaux avaient besoin de la force des humains (avec les rames) ou du vent (grâce aux voiles) ou de l’eau (pour le bateau à aube) pour pouvoir se mouvoir, tous les bateaux ou presque sont dorénavant équipés de moteurs.
Il en reste toutefois un en Europe, immuable, un bateau qui n’a pas vraiment évolué et que l’on peut classer dans la catégorie des bateaux taxis ( fourriere automobile ), c’est un bateau que vous pouvez emprunter pour vous déplacer dans la ville et qui se meut encore et toujours grâce à la force d’un homme…  Ce bateau, vous pourrez l’emprunter quand vous vous rendrez à Venise où on l’appelle gondole.  Depuis plus de mille ans, la gondole sert au déplacement des gens et des marchandises sur les différents canaux vénitiens.  Elle est sans doute le dernier bateau utilisé à plus ou moins grande échelle, dans les pays européens et occidentaux, qui n’est pas équipé d’un moteur.

Vous trouverez dans certains pays du monde, quelques petits bateaux sans moteur, qui sont plutôt des barques d’ailleurs et qui permettent de déplacer gens et marchandises, mais ils se font de plus en plus rares.